Canon 4 Livres
Manège Canon
Feu du Canon
Canon 4 Livres
Sainte Barbe Vandoeuvre
Paris Bicentenaire

Presse
Liens
Index.html
Motivation
Historique
Mécènes

Directions
Page 1

Pièce de canon de 4 livres, système Gribeauval 1764, réalisée par Jérôme Beuclaire (Charmes 88), ont collaboré à cette réalisation :


      les Lycées      François Bazin de Charleville
                              Boutet de Marval de Lunéville
                              Haut de Bellelieu de Neufchâteau

      et François Boyette de Neuves-Maisons

cette réplique a été réalisée dans le plus grand souci de vérité historique, une 2ème pièce est en construction.

Caractéristiques de la pièce réelle

Poids du boulet                                 4 livres
Calibre en mm                                   84
Longueur du tube                              18 calibres + longueur du bouton = 1584 mm
Poids de la charge de poudre         0,666 kg *
Portée maximum                               1200 m
Vitesse du projectile (boulet)           450 m/seconde
Poids du tube                                    350 kg
Poids total de la pièce                     650 kg
Nombre de servants                         8 canonniers
Nombre de chevaux                          4 (2 conducteurs et 2 sous verges)

* Il est bien entendu qu’à l’exemple de l’obusier, la chambre de tir a été réduite pour ne permettre de tirer à blanc des charges très réduites dans un souci de sécurité et d’économie.


Ces deux pièces de canon : obusier de 6 pouces (baptisé Drouot) et la pièce de 4 (baptisée Planat) seraient réunies dans le but de former une batterie. (avec peut-être une 3ème pièce au nom de Mabru).

Cette batterie a reçu le nom de Drouot en hommage au sage de la Grande Armée.

Nous montrerons donc et ferons démonstration des deux sortes de matériels utilisés à l’époque Révolution et Empire.

Le 27 novembre 2004, nous avons été invité par le maire de Vandoeuvre et le groupe Drouot à participer aux manifestations officielles de la Sainte Barbe (patronne des artilleurs).

Nos tenues de canonnier à pieds de la garde impériale ainsi que nos 2 canons ont impressionés un nombreux public en grande majorité connaisseurs car anciens militaires et artilleurs, nous avons reçu les plus vifs compliments.

Lors du dépot des gerbes par les autorités (maire de vandoeuvre, général commandant la place de Nancy, les adjoints à la ville de Nancy etc...) Nos pièces ont déchiré le silence de leurs salves.

Le 2 décembre 2004, nous étions présents à Paris pour le bicentenaire du sacre, une visite à Notre Dame était obligée ainsi que notre salut à l’Empereur aux Invalides. Le soir nous avons participé avec d’autres groupes de reconstitution à une cérémonie officielle à l’Arc de Triomphe où la flamme du soldat inconnu a été ranimée. En soirée nous nous sommes rendus à l’Eglise de la Madeleine (Temple de la grande armée) où nous avons assisté au magnifique concert donné à cette occasion.

Journée inoubliable!!!

Depuis, nous avons de nombreuses sollicitations pour 2005 (Golf Juan, Brienne, Dinard, Austerlitz!), il faut dès maintenant étoffer notre groupe, aussi,
nous recherchons des passionnés sérieux qui voudraient nous rejoindre pour servir ces pièces.

Une forge de campagne est à l’étude pour le printemps, nous recherchons
des documents concernant l’attache (pivot) de l’avant train à la forge (Plan Gribeauval)

Notre ambition est de créer bien sur un groupe haut de gamme, pas d’à peu près; nous pouvons vous donner les renseignements nécessaires à la confection de ces uniformes et des équipements.

Nous n’avons pas de gros moyens mais nous avons réussi avec beaucoup de volonté à construire les bases de ce groupe (canons et uniformes).

Les livres et les documentaires télé sont du plus grand intérêt pour comprendre cette formidable épopée. La reconstitution de qualité en est le complément idéal, le chatoiement des uniformes, la présentation et tir au canon grandeur nature.

Quel grand spectacle que 2 ou 3 pièces servies par 9 ou 10 canonniers en grande tenues, plus 1 forge en service avec ses ouvriers et le ferrage d’un cheval comme à l’époque.

la cerise sur le gâteau...


Jean-Claude Perrin




Nous contacter en cliquant sur l’enveloppe
ou par téléphone au 03 83 47 39 03

La Presse

Les Liens

Présentation

Motivation

Historique

Mécènes

Manifestations

Reconstitution d'un Groupe de Canonniers

Accueil